Les Bergers Belges

Le Berger Belge : un concentré de Beauté, d'Elégance, d'aptitudes diverses....
 
AccueilPortail*GalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La dysplasie de la hanche.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alpha
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1183
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: La dysplasie de la hanche.   Jeu 13 Déc - 18:33

Voici quelques citations qui interpellent !

Citation :
L'hérédité de la dysplasie coxo-fémorale n'a pas été démontrée c'est ce qui ressort des résultats statistiques de 50 ans d'un programme d'éradication inopérant, à moins que l'on se contente de 16,8% de hanches excellentes chez le labrador contre 10,8% il y a 25 ans, pour 12,3% de dysplasie grave contre 14,2% il y a 25 ans. De plus, son déterminisme génétique n'a jamais, et pour cause, été vérifié.

L'angle varie selon l'âge du chien puisque, par définition, l'hyper-laxité ligamentaire est normale chez le chien en croissance, raison pour laquelle l'OFA, Orthopedic Foundation For Animals, l'une des premières commissions de lecture crée en 1966 aux Etats-Unis, qui interprète toutes les radios des chiens américains, n'accepte pas de lire de radio avant les deux ans révolus du chien. En France, le lecteur officiel n'interprètera la radio d'un labrador qu'à condition qu'elle ait été effectuée après l'âge d'un an.

Citation :
L'angle varie également selon le savoir-faire du vétérinaire effectuant la radio, et selon que le chien a été ou non anesthésié pour ce faire. Il varie aussi si la chienne est en feux ou dans une période proche, chose dont les américains ont l'honnêteté d'avertir leurs "clients".

Citation :
C'est pourquoi l'OFA ne cote les radios qu'elle interprète qu'après concertation de trois de ses vétérinaires spécialisés et habilités, et qu'elle signale que la majorité des certificats établis par des vétérinaires lambda ne sont pas fiables.

Citation :
C'est aussi la raison pour laquelle chaque pays a mis en place sa ou ses commissions de lecture, l'exception française voulant que ce soit chaque club de race qui désigne et rémunère son lecteur amovible qui, en ce qui concerne les labradors, est remplacé au rythme des remaniements du comité du club de race, un comité qui se distingue par, race à la mode (= profits en jeu) oblige, son extrême versatilité ainsi que par des certificats de plus en plus opaques, en particulier en ce qui concerne l'angle de Norberg.

Les seuls pays capables de fournir des statistiques plausibles sont ceux où toutes les radios ne sont lues que par un institut unique, et de manière anonyme, ce qui n'est pas le cas en France.

C'est en revanche le cas aux Etats-Unis depuis 1966, c'est à dire, avec près d' un quart de siècle d'avance sur la France.

Citation :
Vu le nombre important de chiens pris en compte, et compte tenu que la nourriture pour chiens nous vient principalement des Etats-Unis, et qu'en outre et conséquemment, la situation est comparable dans le monde entier où la dysplasie a émergé au même moment, ces statistiques irréfutables démontrent que les résultats escomptés ne sont pas au rendez-vous, puisqu'elles existent depuis que le programme d'éradication a été mis en place, soit 50 ans en ce qui concerne les Etats-Unis.

Citation :
Le seul gagnant dans l'affaire est toujours le praticien, et le plus à plaindre, le chien.

MAIS DEPUIS LE TEMPS QUE L'ON N'UTILISE QUE DES GENITEURS AYANT DE BONNES HANCHES, POURQUOI QUELQUES CHIENS GRAVEMENT ATTEINTS SONT ILS ENCORE ISSUS DE CES LIGNEES REPUTEES INDEMNES ??
Il est effectivement regrettable que les vétérinaires instigateurs de ce mode de sélection ne soient, une fois encore, pas responsables du résultat.

Citation :

"...Le dirigisme réducteur est souvent très dangereux en génétique. Mais comme le pouvoir génétique est lui-même tentant pour ceux qui en ont le monopole de droit ou de fait." "La dysplasie de la hanche chez le chien": Professeur Quéinnec paru en 1985
Ce ne sont que des extraits...d'un texte très documenté et que je vous engage à consulter sur le site :


_________________

* Aucune sélection au monde ne vaut de mourrir pour elle *


- Un chien de race n'est pas un snobisme mais un animal qui correspond à un standard bien défini. -(citation)
Revenir en haut Aller en bas
http://bergers-belges.info
Blackwolf
Membres
Membres


Masculin Nombre de messages : 66
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: La dysplasie de la hanche.   Ven 14 Déc - 5:59

Aux EU, il semblerait que la radio soit devenue obsolète. Elle serait remplacée aujourd'hui par le PENN HIP.
Notre vétérinaire l'a pratiqué sur Haïda (formation technique du praticien obligatoire pour que les résultats soient certifiés - 5 à ce jour en France) . Ceci nous a permis de connaître l'état de ses hanches à 3 mois (elles sont parfaites pom 2 ).
C'est une solution qui permet de connaître très tôt l'état de laxité des ligaments qui maintiennent la tête fémorale à l'acétabulum.
Aussi, cette précocité de la détection en cas de dysplasie sévère permet-elle de sectionner les terminaisons nerveuses sous la base du bassin. Cette opération interrompt ainsi la croissance inférieure du bassin, redonnant une couverture naturelle de l'acétabulum sur le tête du fémur. Cette intervention est indolore et sans cicatrice.
Les chiens opérés sont systématiquement stérilisés.
C'est une grande avancée technique qui permet sans intervention chirurgicale lourde, de permettre aux chiens de vivre sans les douleurs qui accompagnent généralement cette affection.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.calleysortileges.com/
DANEY Françoise
Membres
Membres
avatar

Féminin Nombre de messages : 139
Age : 74
Localisation : LOT
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La dysplasie de la hanche.   Sam 15 Déc - 6:15

Blackwolf a écrit:
Aux EU, il semblerait que la radio soit devenue obsolète. Elle serait remplacée aujourd'hui par le PENN HIP.
Notre vétérinaire l'a pratiqué sur Haïda (formation technique du praticien obligatoire pour que les résultats soient certifiés - 5 à ce jour en France) . Ceci nous a permis de connaître l'état de ses hanches à 3 mois (elles sont parfaites pom 2 ).
C'est une solution qui permet de connaître très tôt l'état de laxité des ligaments qui maintiennent la tête fémorale à l'acétabulum.
Aussi, cette précocité de la détection en cas de dysplasie sévère permet-elle de sectionner les terminaisons nerveuses sous la base du bassin. Cette opération interrompt ainsi la croissance inférieure du bassin, redonnant une couverture naturelle de l'acétabulum sur le tête du fémur. Cette intervention est indolore et sans cicatrice.
Les chiens opérés sont systématiquement stérilisés.
C'est une grande avancée technique qui permet sans intervention chirurgicale lourde, de permettre aux chiens de vivre sans les douleurs qui accompagnent généralement cette affection.


Les Américains ont des points de vue bien différentes des Européens sur les animaux! ils n'hésitent pas à couper les cordes vocales et appliquent parfois des méthodes autres pas très jolies ....le respect de la gente animale n'est pas leur qualité principale
J'ai toujours entendu dire par des vétos chirurgiens orthopédiques qu'une radio pratiquée avant l'age révolu de 1 an au minimum ne voulait pas pas dire grand chose.Explication: la croissance osseuse et articulaire modifie l'angle de Norberg en bien ou en mal.Bien d'autres facteurs rentrent aussi en ligne de compte On a vu et les éleveurs de Bergers Allemands le savent bien, des hanches se modifier entre 6 mois et 1 an.
Il y a un test qui s'appelle le test D'ORTOLANI( pratiqué vers 2 mois) et qui dans environ 90% donne un avis sur les futures hanches du chiot.Mais il y a 10% où c'est l'inconnu.....et notre chien peut faire partie de ses 10%
Personnellement je ne fais jamais faire de radio à mes chiennes avant l'age révolus de 2 ans et même souvent plus..au moins je suis sure de l'état réel de leurs hanches.
Le PEN HIP est en fait un dépistage précoce...mais il y a là aussi des exceptions, certes peu nombreuses mais il y en a.Rien n'est vraiment à 100% vrai!
Quand à la stérilisation obligatoire ce n'est pas près d'être accepté en France et celà je le trouve normal. Pour un chien ou chienne atteint de dysplasie qu'il y ait interdiction de reproduire, OK mais de là à stériliser NON. Le chien nous appartient c'est à nous de décider et puis une stérilisation entraine tellement d'autres problèmes qu'il vaut mieux si l'on peut éviter .
Je n'aimerai pas du tout qu'un vétérinaire décide à ma place si je dois ou non faire stériliser mon chien.En droit français le chien est un bien meuble et je ne vois pas comment un véto pourrait de son plein gré décider du devenir d'un bien qui nous appartient
Je crois qu'un dépistage précoce nous rassure mais rien ne vaut la bonne radio pratiquée en fin de croissance du chien.Là au moins on est sûr
Avant que cette méthode américaine soit aplliquée il faudra , dans notre pays changer certaines lois.
Revenir en haut Aller en bas
http://lacloseriedeyenda.monsite.orange.fr
Alpha
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1183
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: La dysplasie de la hanche.   Mer 26 Déc - 18:58

iagnostic précoce de la dysplasie de la hanche
Citation :

Ce sont des techniques, réalisées en période de croissance, qui tentent de prédire l’apparition éventuelle d’arthrose. Les raisons diffèrent :

Facteurs économiques (chiens de travail, éleveurs)
Facteurs émotionnels
Approche préventive (médication ou intervention chirurgicale)

Aucunes de ces méthodes à elle seule permet de prédire sans équivoque l’avenir d’une hanche. Plus encore, elles ne permettent pas de définir la sévérité éventuelle de l’arthrose. Le résultat de ces tests doit donc être analysé avec discernement. La combinaison de certaines de ces méthodes est souhaitable.

Citation d'un articule de l'université canadienne de Montréal (je crois).

Après quelques recherches sur Penn hip, la citation ci dessus me paraît cadrer avec le bon sens.

La radio n'est pas obsolète pour ce qui est des tests de dépistage de la dysplasie !!!
La méthode PENN HIP se base sur des radiographies réalisées dans 3 positions différentes !

La méthode PENN HIP est intéressante par le fait de la formation PENN HIP obligatoire et surtout de la base de donnée assortie.
C'est aussi une méthode de dépistage précoce....
mais, comme pour toutes les "nouveautés" il faut relativiser....
j'entends déjà des critiques disant que PENN HIP ne permet pas d'augurer de l'avenir puisque pratiquée sur un organisme en transformation.
De plus, la méthode PENN HIP est invasive et traumatisante pour des tissus fragiles et en croissance.

La méthode qui reste la méthode officielle aux EU est la méthode OFA : clichés radiographiques pratiqués sur des chiens adultes, agés de au moins 24 mois,et lus par 3 spécialistes.

OFA réalise des dépistages précoces sur des chiens avant l'age adulte lorsqu'il y a des risques sévères ou pour permettre des activités de type agility avant l'âge de 1 an.
Ce sont des dépistages ou des tests de prévention.

Citation :
J'ai toujours entendu dire par des vétos chirurgiens orthopédiques qu'une radio pratiquée avant l'age révolu de 1 an au minimum ne voulait pas pas dire grand chose.Explication: la croissance osseuse et articulaire modifie l'angle de Norberg en bien ou en mal.Bien d'autres facteurs rentrent aussi en ligne de compte On a vu et les éleveurs de Bergers Allemands le savent bien, des hanches se modifier entre 6 mois et 1 an.
Il y a un test qui s'appelle le test D'ORTOLANI( pratiqué vers 2 mois) et qui dans environ 90% donne un avis sur les futures hanches du chiot.Mais il y a 10% où c'est l'inconnu.....et notre chien peut faire partie de ses 10%
Personnellement je ne fais jamais faire de radio à mes chiennes avant l'age révolus de 2 ans et même souvent plus..au moins je suis sure de l'état réel de leurs hanches.

Tout à fait d'accord.

Mais si les études réalisées continuent à faire diminuer la part des facteurs génétiques de cette affection par rapport à la part des facteurs environnementaux.....
cela fait beaucoup de sous, de temps, de risques...... pour quoi ?
pour des lobbies ?????

Beaucoup de bonnes choses viennent des EU.... mais beaucoup de mauvaises aussi....
alors il faudrait savoir raison retrouver !!!!

Nos compagnons ne sont pas des sujets d'expérimentation !

Si les vocalises canines indisposent il serait meilleur et respectueux de se "priver" de compagnie canine plutôt que de couper leurs cordes vocales !
et idem pour la facilité avec laquelle on se sert de cages à tout bout de champ....

Citation :
Quand à la stérilisation obligatoire ce n'est pas près d'être accepté en France et celà je le trouve normal. Pour un chien ou chienne atteint de dysplasie qu'il y ait interdiction de reproduire, OK mais de là à stériliser NON.

Le problème en France c'est que l'interdiction de reproduire est totalement inapplicable et ne sera jamais respectée.

La stérilisation obligatoire ? par qui par quoi ???? un lobby ????
Je suis réfractaire à tout ce qui est obligatoire !!!!
à moins de justifications et d'explications étendues !!!!

Par contre, il y a matière à débat quant au principe même de la stérilisation..... ce sera un autre sujet !!!!!!

_________________

* Aucune sélection au monde ne vaut de mourrir pour elle *


- Un chien de race n'est pas un snobisme mais un animal qui correspond à un standard bien défini. -(citation)
Revenir en haut Aller en bas
http://bergers-belges.info
Alpha
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1183
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: La dysplasie de la hanche.   Lun 28 Jan - 18:54

extrait d'un article qui date de 2003.... déjà 5 ans....

Citation :
Choix d’un sujet reproducteur

Le but ultime visé lors du choix des sujets reproducteurs est l’élimination, comme reproducteur, des sujets porteurs d’un génotype anormal. Aucun test ne permet actuellement d’identifier les sujets de génotype normal ou anormal.
Le choix se fait donc, depuis toujours, par l’évaluation du phénotype et ce, via différentes procédures radiologiques. Le danger d’une telle méthode de sélection est l’utilisation de reproducteurs de phénotype normal mais de génotype anormal. Ceci explique en partie, malgré une sélection rigoureuse des reproducteurs, l’incidence encore élevée de dysplasie de la hanche chez plusieurs races de chien.

Où en est-on de l'étude du génotype canin ?

ANTAGENE CHERCHE MAIS NE DONNE PAS DE NOUVELLES....

y a-t-il d'autres labos ou fondations qui travaillent sur le sujet ?

_________________

* Aucune sélection au monde ne vaut de mourrir pour elle *


- Un chien de race n'est pas un snobisme mais un animal qui correspond à un standard bien défini. -(citation)
Revenir en haut Aller en bas
http://bergers-belges.info
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La dysplasie de la hanche.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La dysplasie de la hanche.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dysplasie; vice rédhibitoire
» Dysplasie-Conseils
» recherche genetique sur la dysplasie
» La radio de dysplasie officielle
» dysplasie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Bergers Belges :: Les Bergers Belges :: Leur santé-
Sauter vers: